Valorisation des déchets

Description générale du procédé industriel

Pont-bascule
Réception et déchargement des déchets 
A leur arrivée, les camions de collecte des déchets ménagers sont pesés sur un pont à bascule équipé, conformément à la réglementation, d'un portique de détection de la radioactivité. La pesée permet de calculer le poids exact des déchets apportés. 
Les déchets sont ensuite vidés dans une fosse en béton, à l'intérieur de l'usine. Une aspiration d'air permet de neutraliser les odeurs. L'air capté est utilisé pour ventiler les fours.  

 
Salle de contrôle

Salle de commande
Point névralgique du site, la salle de commande est dotée de moniteurs permettant de contrôler l'ensemble du processus grâce à des systèmes informatiques dédiés. 
L'ensemble des informations de gestion et de contrôle des émissions atmosphériques recueilli est communiqué conformément à la réglementation. 


 
Grappin


Grappins de chargement
Commandés à partir d'un pupitre en salle de commande, deux ponts roulants munis de grappin homogénéisent les déchets en les mélangeant et chargent la trémie d'alimentation des fours. L'usine est dotée de 3 lignes de fours.  


 
 
Combustion
La combustion dans un four à grille
Un brassage efficace des déchets, une épaisseur de couche contrôlée, une grille robuste, refroidie, un air parfaitement distribué et une combustion régulée tout au long de la grille, sont les facteurs clés d'une combustion optimisée des déchets. 
Dôtées de grille Martin, connue également sous l'appellation "grille à recul", les trois lignes de traitement du CVE répondent aux meilleures exigences techniques. 


 
Chaudière
La chaudière de récupération d'énergie

La chaleur dégagée par la combustion des déchets est récupérée dans une chaudière à tubes d'eau. 
Au travers de plusieurs échanges thermiques, l'eau qui alimente cette chaudière est transformée en vapeur surchauffée. Celle-ci alimente deux groupes turbo-alternateurs qui produisent de l'électricité. Cette électricité sera utilisée pour le fonctionnement de l'usine et l'excédent est redistribué sur le réseau électrique  RTE. La vapeur turbinée, quant à elle, sera recondensée par les aérocondenseurs et renvoyée vers les trois chaudières.

 
 
Mâchefers
Valorisation des sous-produits 

Les mâchefers produits représentent environ 77 000 tonnes par an. Ils sont stockés à l'intérieur de l'usine, puis transportés vers une plateforme de maturation, avant d'être déféraillés et réutilisés comme sous-couches routières. 
Les cendres représentent environ 10 000 tonnes par an. Conditionnées en silo, elles sont  stabilisées puis transportées vers un centre de stockage de classe 1.

 

Fumées
Traitement des fumées
Les fumées passent par une série d'équipements pour être épurées et débarassées des polluants. 
- Un filtre à manches permet de dépoussiérer les fumées et d'éliminer les dioxines et les furanes captés par le charbon actif injecté en amont. 
- Une tour de lavage capte les acides et neutralise le dioxyde de souffre. 
- Un catalyseur neutralise les oxydes d'azote 
Les résidus d'épuration des fumées (REFIOM) sont transportés vers un centre de traitement agréé.